#NaturalCare 1 : Les 4 éléments à bannir pour débuter une vie plus saine

Hello everyone ! Aujourd’hui, on se retrouve pour un article assez particulier puisqu’il inaugure une série d’articles sobrement intitulée : #NaturalCare.

   Le but de cette série est d’aider celles d’entre vous qui veulent détoxifier leur vie de toutes ces saletés mais qui ne savent pas par où commencer.

Je vais essayer de faire ça étape par étape, en vous suggérant des astuces selon mes expériences et aussi le retour de plusieurs personnes pour vous permettre de prendre les bonnes décisions en connaissance de cause.

Évidemment, si vous voulez réagir, la zone commentaires est disponible !

Et aujourd’hui, pour inaugurer cette série, je vais vous parler de 5 ingrédients qui nous « tuent » à petit feu, et dont il faut se débarasser en premier. Car que ce soit dans les cosmétiques, la nourriture ou les médicaments, notre quotidien est bourré de produits toxiques pour notre santé voire pour nos enfants.

Ce mini-guide devrait déjà vous aider à y voir plus clair dans ce que vous devez bannir absolument sous peine de le regretter le jour où vous serez atteint d’un cancer incurable (ok, n’exagère un peu).

  • Le silicone

   Là les initiées doivent hocher la tête de haut en bas tandis que les débutantes doivent se demander sur quelle planète je vis.

Le silicone est un produit qui rentre en composition dans la fabrication de nombreux shampooings du marché et qui… Tue le cheveu.

Comment me demanderez-vous ? Tout simplement en donnant l’impression que les cheveux soient doux et soyeux alors qu’en fait le produit les assèche et les rend cassant. Bref, une vraie calamité.

Une seule solution : adopter la tendance low poo/no poo, qui consiste à se laver les cheveux soit avec un après-shampooing sans silicone ou dérivés de l’alcool, qui fragilise notre crinière en la rendant rêche, ou avec une base lavante spécifique.

Perso, j’utilise la base lavante de chez Yves Rocher, au modeste prix de 3,50€, que je trouve pas trop élevé comparé à d’autres produits et qui marche super bien.

Résultat de recherche d'images pour "yves rocher base lavante"

Sinon, il y a aussi le shampooing solide, que je n’ai pas encore testé mais dont on ne me dit que du bien.

N’hésitez pas si vous avez des marques a proposer !

  • Le phénoxyéthanol

   Probablement l’un des ingrédients les plus sournois au monde quand on ne fait pas gaffe.

Ce produit au nom un peu long a pour particularité d’être à la fois allergène et cancérigène, ce qui fait qu’on peut en mourir ! (Jvous avais pas dis que Captain Obvious allait ressurgir ?)

Du coup, l’Union Européenne a imposé une restriction : pas plus 1% de phénoxyéthanol ne doit rentrer dans la composition finale du produit. Mais comme une grande majorité des cosmétiques que nous utilisons au quotidien en contient, 1%+1%+1%+1% = encore plus de chances de choper des saloperies mal venues.

Alors, même si ça peut impliquer quelques sacrifices pour certaines, essayez de migrer tout doucement vers le bio, ou si vous avez vraiment peur que le trou de votre budget soit aussi grand que celui de la Sécu, le web regorge de recettes homemade de cosmétiques pour tous les prix. Vous y trouverez facilement votre bonheur !

Résultat de recherche d'images pour "shampooing solide"

Mon conseil : essayez de trouver des recettes sur des sites comme Pinterest, Aroma-Zone ou MyCosmetik, l’éventail de choix étant assez varié.

  • Le sucre

   Évidemment, vous savez que le sucre rend diabétique. Mais saviez-vous que cet or blanc est à l’origine de d’autres maux ?

Lesquels ? Oh, bah par exemple en créant un aspect de dépendance qui fait qu’on n’imagine pas s’en passer (oui, comme la drogue), en accélérant le vieillissement de la peau donc si vous luttez contre l’âge c’est pas l’idéal, mais aussi en contribuant à une prise de poids et à l’apparition de caries et autres boutons disgracieux.

Deux alternatives efficaces : remplacer le sucre par du stévia, une plante d’origine naturelle qui a fait ses preuves comme substitut au sucre, justement pour ses bienfaits ou alors cuisiner vos propres repas vous-mêmes, en bannissant tout les produits industriels.

L’avantage est que du coup, vous contrôlez ce que vous faites, donc vous dites adieu aux saloperies, et en plus vous laissez éclater votre créativité, si c’est pas génial !

Et si vous voulez arrêter le sucre encore plus vite : faites du sport, puisque c’est prouvé qu’une activité physique régulière accélère son arrêt.

  • Les perturbateurs endocriniens

   La, c’est un élément dont je pense que peu de gens ont entendu parler (Faute de sensibilisation je pense), alors que ses effets ne sont pas à prendre à la légère.

Globalement, on retrouve ces perturbateurs, oui c’est le cas de le dire, surtout dans les gels douches et autres shampooings. Ces produits sont « essentiels » à leur fabrication malgré le fait qu’ils contribuent à dérégler notre fertilité et nos hormones, en mal bien sûr sinon c’est pas drôle, et qu’une utilisation excessive s’inscrit dans nos gênes et risque de se transmettre à nos descendants.

   La démarche à suivre ? Bien surveiller les ingrédients de vos produits. On connaît en général deux perturbateurs majeurs : le parabène et le phtalate mais la liste est aussi longue qu’une moitié de bras !

Essayez de faire confiance à des marques bio ou alors on a encore la solution des produits homemade qui se semble être la meilleure alternative.

   Et vous, quels élements considérez-vous comme no healthy ? 

   À plus tard !

Aude

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s